Parking solaire sur l'aéroport de Nice

L’aéroport Nice Côte d’Azur va investir 50 M€ en 2009

La société aéroportuaire, créée en juillet, vote son 1er budget et fixe ses objectifs

Premier budget autonome pour la société aéroportuaire qui gère depuis juillet la première plate-forme de province, celle de Nice Côte d'Azur avec plus de 10 millions de passagers. Malgré une stabilité du trafic en 2008 en raison de la crise économique, l’aéroport doit continuer à préparer l’avenir.



Philippe Auroy doit quitter la présidence du firectoire de la toute nouvelle société de l'aéroport après des divergences avec le président de la CCI de Nice
Philippe Auroy doit quitter la présidence du directoire de la toute nouvelle société de l'aéroport après des divergences avec le président de la CCI de Nice
Le conseil de surveillance de la société qui rassemble dans son capital l’Etat (60 %), la CCI (25 %) et les collectivités (5 % chacun pour la région le département et la communauté urbaine de Nice) a choisi un nouveau président.

Philippe Auroy, ex-directeur de la CCI de Nice, apprécié pour son efficacité, quitte à regret cette fonction après des divergences de vue avec le président de la CCI de Nice.

Pour 2008, l’aéroport affiche un chiffre d’affaires de 175,6 M€ (+5%). L’excédent brut d’exploitation se monte à 64,6 M€ (-21%) et le résultat net à 16,5 M€.

Les investissements ont atteint 47,5 M€ (+18,6 %). La société a également repris l’endettement antérieur (150 M€) et dispose d’une concession sur 37 ans. La société aéroportuaire emploie directement 580 salariés. La plateforme génère au total près de 500 emplois pour 180 sociétés. « En 2009 on dépassera ce chiffre », précise Philippe Auroy.

L’aéroport Nice Côte d’Azur va investir 50 M€ en 2009
Parmi les chantiers en cours : la rénovation des deux pistes pour faciliter l’atterrissage des gros porteurs (A380), la construction d’un centre de maintenance (coût 6 M€) de 5000 m2 tout premier de la plate-forme à afficher la norme HQE.

Il sera livré cet été. A cela s’ajoute la réalisation par Vinci en concession du nouveau bâtiment loueur de voiture, un vaste bâtiment de 60.000 m2 de planchers sur trois niveaux. Il regroupera l’ensemble des sociétés de location de voiture, une activité très importante à Nice Côte d’Azur.

Egalement au programme : la construction d’un nouveau parking de près de 3000 places (60.000 m2) au terminal 2 pour un coût de 40 ME étalé sur quatre ans, nouvelle centrale électrique (10 ME), ainsi qu' un terminal aviation d’affaires.

D’autres aménagements sont à l’étude comme une passerelle pour gros porteur, l’aménagement d’un site pétrolier sur la zone sud et d’un quartier d’affaires sur la zone Nord lié à la gare intermodale et la desserte de l’aéroport par la ligne 2 du tramway.

En 2009, l’aéroport va équiper les terrasses du parking P5 de 6500 m2 de panneaux photovoltaïques. Le marché a été attribué à EDF Energies nouvelles. Ils produiront 3 % des besoins énergétiques de l’aéroport soit environ 800 mégawatts.

Un second projet sur 15.000 m2 est à l’étude. « Mais nous avons un projet plus ambitieux avec développement des panneaux photovoltaïques, géothermie et économie d’énergie pour arriver à terme à une quasi-autonomie en énergie en faisant appel au pôle de compétitivité Cap Energie. »

Parmi les projets 2009, la société va créer une filiale ingénierie qui proposera l’expertise de l’aéroport à d’autres plates-formes et une fondation pour développer les opérations de développement durable. C’est enfin un PDE qui se fixe un objectif de 20 % du personnel employant des transports alternatifs.

www.nice.aeroport.fr

Michel BOVAS
Vendredi 16 Janvier 2009
Comments